Cinéma & TV

Trois raisons d’aller visionner J’adore ce que vous faites, en salle !

J’adore ce que vous faites, un film réalisé par Philippe Guillard est mis à l’affiche dans la plupart des cinémas. La première de cette comédie se déroulait le 10 août, au cinéma Beaubien, cinéma indépendant situé dans l’arrondissement Rosemont La Petite-Patrie. Voici donc trois raisons susceptibles de vous convaincre d’aller le visionner. Du moins, trois points forts de cette production d’Az Films.

1. Un scénario réfléchi !

Gérard Lanvin, qui y joue son propre rôle, est un acteur d’expérience quelque peu blasé, qui est envoyé sur un prestigieux plateau afin de tourner dans une superproduction américaine. Ce dernier fera à contrecœur la rencontre de Momo Zapareto, incarné brillamment par Artus. Momo s’avère être un adepte de longue date de ce comédien qu’il considère lui-même comme le « meilleur parmi les vieux ». Un peu, voire beaucoup, trop insistant, Momo lui en fera vivre de toutes les couleurs. Comble du malheur, affecté par des problèmes de santé, le réalisateur qui a travaillé sur ce projet avec Gérard, lui donnant ses indications, doit se trouver un remplaçant à la dernière minute par Bob Martel, un « bûcheron canadien » interprété avec brio par Antoine Bertrand, au grand désarroi de Gérard. Ainsi, le projet qui se voulait au départ honorifique devient rapidement problématique…

2. Différences Québec/France !

Étant le seul acteur québécois de la distribution, Antoine Bertrand hérite du rôle dépeignant les clichés de notre cher Québec. Fait qui permet à l’auteur de laisser voguer sa créativité et d’exploiter au maximum les nuances entre la France et le Québec. Entre accents, expressions et habitudes, tous les sujets y passent. Bien que dans certaines autres productions lorsque vient le temps d’aborder un tel sujet, cela est fait de manière maladroite, ici, l’auteur Philippe Guillard réussit à bien le traiter. En effet, il accroche un sourire à tous les spectateurs, Français comme Québécois.

3. Bienvenue dans les coulisses d’un tournage !

Véritable intrusion dans les coulisses du cinéma, J’adore ce que vous faites permet aux gens de se souvenir que ce qui est montré à l’écran n’est pas toujours synonyme de vérité et que la gloire ne dicte pas tout. D’ailleurs, c’est parfois le contraire. À force de vouloir être tranquille, comme le vit Gérard (surnommé « Gégé » par Momo), il est possible de perdre la fougue de nos vingt ans et de tomber dans une monotonie écrasante. Ce film, en plus de faire rire, soulève donc un questionnement. Est-ce qu’être reconnu dans la rue fait de vous une personne meilleure à côtoyer ?

De cette comédie, nous retiendrons surtout l’époustouflante performance d’Artus dans le rôle de Momo qui nous a offert plusieurs scènes hilarantes. J’adore ce que vous faites, un film léger et drôle, sans aucune longueur et qui tient le spectateur en haleine du début à la fin. Seul petit bémol, le placement de produit d’Adidas nous est apparu un peu trop présent et évident. Nous dirions même qu’il fait décrocher de l’histoire par moments, bien que l’attention du spectateur se récupère bien vu la distribution de talent. En terminant, rappelons que ce film reste à l’affiche au minimum pendant deux semaines. Amateurs de comédies, je vous invite à aller le visionner, vous ne serez pas déçus !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s