Cinéma & TV

Tout ce qu’il faut savoir sur la nouvelle série Manuel de la vie sauvage diffusée à Série Plus

La série Manuel de la vie sauvage raconte l’histoire de Kevin Bédard, un ambitieux millénarial brillant. Avec deux amis, il fonde une entreprise qui met au point un logiciel permettant de dialoguer avec les défunts grâce à leurs traces numériques. La route vers le succès ne sera pas de tout repos et l’expansion rapide de l’entreprise entraînera des conséquences qui forceront son fondateur à poser de douteux choix éthiques.

Les six épisodes d’une soixantaine de minutes seront diffusés le mercredi à 20 h, dès le 16 mars, sur Séries Plus.

Nous nous sommes entretenus avec Gabriel Lemire, interprète de l’avocat du personnage principal, afin de savoir comment il avait perçu ses journées de tournage pour cette série d’envergures.

Un thème particulier

« Premièrement, j’ai décidé de rendre le personnage de Kevin plus nuancé, parce que j’ai vu beaucoup de figures christiques ou de génies isolés quand il est question de thèmes comme la technologie » confie l’auteur de la série. En faisant ses recherches pour écrire le roman, qui est la genèse du projet, Jean-Philippe Baril Guérard voulait sortir des codes et le rendre original. Au bout de longues discussions, il en a conclu que ce n’était plus un milieu marginalisé. Tous les gens qui y travaillent se doivent d’être d’excellents stratèges pour aller dans ce domaine, puisqu’ils savent le bénéfice financier qu’ils peuvent en tirer. Kevin comprend donc où est l’argent, où chercher, et dans quelle direction aller.

« Dès que j’ai eu le rôle et que les lectures ont débuté, j’ai commencé à être aiguillé par le formidable Christian Laurence  » commente Gabriel. « Aussi, en ayant plusieurs discussions avec Jean-Philippe et Antoine Pilon, qui sont tous deux plus informés que moi à ce propos, ça m’a permis de me sentir aisé, même si le sujet des jeunes entreprises est peu abordé au Québec ».

Comme cette série donnait à Gabriel son premier rôle concret, nous avons voulu connaître son ressenti. « Pour ce premier vrai contrat en télévision, l’ambiance était magique. Je la décrirais comme une garderie, mais aussi d’une grande rugosité. Entre les scènes, nous nous amusions énormément. Et à action, on se branchait sur ce que disait le réalisateur et retrouvions notre sérieux » affirme l’acteur.

Des personnages uniques

Kevin Bédard (Antoine Pilon)

Kevin Bédard a su très jeune qu’il voulait réussir en affaires… par ses propres moyens ! Pas question d’accepter un sou de son père. Lors de ses études en informatique à Montréal, il fait la connaissance de Laurent Jean-Baptiste, un génie de la programmation, et d’Ève Morin-Dupuis, une redoutable gestionnaire, avec qui il fondera plus tard l’entreprise HULDU. Trahisons et revers de fortune cristallisent en lui une ambition dévorante et une détermination d’acier. Visionnaire brillant et rusé, implacable en affaires comme dans la vie, Kevin Bédard ne laisse rien se mettre en travers du chemin qui le mène vers le succès.

Ève Morin-Dupuis (Virginie Ranger-Beauregard)

Ève n’a pas le temps pour les mensonges. Première de classe, elle sait aussi bien se servir de son esprit que de ses charmes s’il le faut. Elle manie les buzzwords avec une adresse hypnotisante et sait jeter de la poudre aux yeux des investisseurs. Elle a sacrifié sa vie personnelle au profit de son succès professionnel. Elle fait un pari dangereux en réunissant Kevin et Laurent, son ancienne flamme à l’université.

Laurent Jean-Baptiste (Rodley Pitt)

Virtuose de l’informatique, Laurent est le génie derrière la technologie de HULDU. Après des années de thérapie, ce grand hypersensible a réussi à guérir sa blessure d’amour pour Ève et partage désormais la vie d’Élisabeth, une éducatrice spécialisée qui lui offre la douceur et l’écoute dont il a besoin. Le couple caresse le projet de fonder une famille et d’acquérir sa première maison pour enfin quitter le sous-sol des parents d’Élisabeth. Mais les promesses de succès financier tardent à se concrétiser et Laurent doit multiplier les contrats pour arriver, mettant en péril sa santé mentale toujours fragile.

Arnaud (Gabriel Lemire)

Ancien collègue de classe de Kevin au collège Brébeuf, Arnaud est décrit, par le comédien qu’est Gabriel Lemire, comme étant « né avec une cuillère en argent dans la bouche. Le roman de Jean-Philippe Baril Guérard, Royal, défini à la perfection qui il est en mélangeant les caractères de deux personnages (Hubert et Arnaud) pour créer celui présent dans la série : très ambitieux et opportuniste. En fait, il agit de manière semblable au cardinal de Richelieu, c’est-à-dire qu’il a de bons conseils à donner. Il dirige intelligemment Kevin, vers un objectif précis. Il est là pour servir et le pousser à faire plus pour sa compagnie. Dès qu’il voit une petite brèche se former, il saisit l’occasion. Il fait tout pour atteindre les buts qu’il a en tête. Par contre, il y a aussi quelque chose de très malsain en lui, puisque pour se sortir d’une embûche, il utilise des techniques qui s’avèrent éthiquement mauvaises, mais toujours légales. On l’aime beaucoup, parce qu’il aide énormément la compagnie, mais on le déteste puisqu’il le fait souvent de manière immorale ». Pour l’interpréter, Gabriel a fait confiance à l’écriture de Jean-Philippe : « Pour l’audition, j’y suis allée avec l’idée que ce personnage est un homme qui ne se fait jamais refuser quoi que ce soit. Dans ce cas-ci, c’était plus une question d’énergie que de préparation ».

Parmi les acteurs qui campent les divers personnages de la série produite par KOTV, on retrouve également Louis Morissette, Gildor Roy, Catherine Brunet, Isabelle Vincent, Lévi Doré, l’auteur lui-même, Jean-Philippe Baril Guérard, ainsi que Ilyaa Ghafouri et Kim Despatis, pour ne nommer que ceux-ci.

| À LIRE ÉGALEMENT : Manuel de la vie sauvage : à mi-chemin entre la conférence et le théâtre

L’adaptation du roman et l’auteur derrière l’œuvre

Le roman, publié aux Éditions Ta Mère, s’intéresse beaucoup aux robots conversationnels qui permettent de converser avec les morts. Au moment où Jean-Philippe a publié ses écrits, c’est une technologie qui était naissante. Dans les dernières années, le nombre de compagnies qui offrent ce service a beaucoup évolué. Il y a eu une course à l’innovation. Il a également développé à propos de l’argent investi. Le public est amené à comprendre qu’un montant qui semblait énorme il y a cinq ans peut être minime de nos jours.

Les œuvres de Baril Guérard, plus particulièrement celle-ci, sont très autobiographiques. Originaire de Plessisville, il a rapidement voulu devenir comédien. Le choc qu’il a vécu en arrivant à Saint-Hyacinthe dans le but d’y étudier était immense. Il s’est senti inférieur aux autres élèves — tous plus avancés dans leurs parcours — et depuis ce temps, il s’intéresse à savoir s’il est à la bonne place, et s’il a commencé sa vie du bon pied. Il n’est pas né dans la misère, mais tente d’imaginer, une fois ce petit décalage amplifié, le sentiment de non-appartenance. Cette idée d’entrer dans le moule, dans les règlements, l’intéresse beaucoup et dans ses écrits, ces sujets transparaissent énormément.

Un souvenir de tournage qui restera gravé longtemps

« Les deux scènes que j’ai préféré tourner, confie Gabriel, ce sont les deux plans séquences. Ces scènes ont été un immense plaisir pour moi qui est intense dans la vie de tous les jours. En ce qui concerne la technique, le dernier plan séquence (finale de la série) a été pour moi un moment magique. Tous les membres de l’équipe étaient comme des funambules sur la corde raide. Nous nous questionnions afin de déterminer si oui ou non nous avions fait comme prévu, et si nous devions recommencer. J’ai des frissons chaque fois que j’en parle. Ce souvenir restera gravé dans mon cœur pour très longtemps ».

En terminant, rappelons que les six épisodes seront diffusés dès le mercredi 16 mars, 20 h, à Séries Plus. Nous souhaitons le meilleur des succès à cette série de genres !

Voir la bande-annonce!

Crédit pour toutes les photos : Danny Taillon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s