On bouquine

Renee Wilkin nous parle de son plus récent livre jeunesse, le joli bedon rond de Marion!

Nous avons eu l’occasion de nous entretenir avec l’auteure-compositrice-interprète et écrivaine Renee Wilkin. Avec elle, nous avons discuté de ce qui arrivait prochainement dans sa carrière, ainsi que de son plus récent livre jeunesse, le joli bedon rond de Marion.


Résumé

Marion a très hâte de commencer cette nouvelle session de cours de natation. Elle est loin de s’imaginer que certains de ses compagnons se moqueront de son joli bedon rond. Forte et fière, épaulée par sa famille et ses amis, elle brillera du tremplin le plus haut et transmettra de belles valeurs aux autres futurs champions nageurs.


Échange avec Renee Wilkin

Comment l’inspiration d’écrire sur un sujet comme les différences corporelles t’est venue?
« J’avais déjà toutes mes thématiques avant même de commencer la collection. C’est certain qu’au niveau de la diversité corporelle, j’en parle aussi dans ma musique, ça fait déjà plusieurs années que je prône la représentation. Je pense que, dès un jeune âge, c’est important pour les enfants dans la littérature jeunesse, que la diversité soit représentée. Je trouve ça intéressant aussi que ce soit le personnage principal, parce que souvent la diversité est, dans les contes, relayée aux rôles secondaires ou aux amis. Je pense que pour les enfants qui se sentent un peu différents, se reconnaître à travers le personnage principal ; voir que c’est possible d’être entouré de gens qui nous aiment comme on est ; et constater une fin lumineuse à l’histoire, peut faire énormément de bien. »

Comment décrirais-tu Marion, le personnage principal ?
« Marion est une petite fille très énergique, elle adore la natation, elle a de très grandes aspirations, c’est-à-dire plonger du plus haut plongeoir. Elle est souriante et assez sportive. Dès son premier cours de cette session-ci, elle a des commentaires au sujet de son corps. Par contre, à la base, elle l’aime tel qu’il est. À force d’entendre les commentaires des autres, elle se sent triste face à la situation. »

Comment réussis-tu à joindre ta passion pour la musique et celle pour l’écriture ?
« Au niveau de la création littéraire, je dirais que la pandémie a beaucoup aidé. J’avais l’idée d’écrire des livres jeunesse depuis des années déjà, mais je dois avouer que je n’avais pas nécessairement le temps de me poser parce que j’ai deux jeunes enfants. J’étais toujours soit dans les albums, soit j’avais deux tournées en même temps. La pandémie aura eu ça de positif, j’ai eu plusieurs mois pour suivre cette passion. En ce moment, je suis en train d’écrire le quatrième tome et les spectacles vont recommencer. Dans tout ça, je suis arrivée à trouver mon rythme. C’est un peu comme écrire des chansons…
Je prends le temps qu’il faut. Je laisse l’inspiration venir et je le fais quand j’ai des moments libres. J’aime écrire dans les deux contextes, alors je suis capable de joindre ça. Mes enfants sont un peu plus vieux aussi, donc j’ai un peu plus de temps. C’est comme ça que j’arrive à combiner mes deux passions. Les spectacles vont recommencer plus régulièrement, alors ça ne veut pas dire que je vais continuer à sortir des livres tous les trois mois (rires). Peut-être que je vais en sortir un ou deux par année à la place, mais je compte assurément continuer à écrire. »

Et justement, en terminant, que peux-tu nous dire sur tes prochains projets à venir ?
« Déjà, ce quatrième tome va sortir à l’automne. Ce sera un livre de Noël. Il regroupe les protagonistes des trois premiers livres (Nestor, Anicée et Marion), mais aussi un nouveau personnage. Sinon, je travaille sur de la nouvelle musique originale. Ces jours-ci, je vais beaucoup en studio. Je vais sortir un single prochainement, et ma série de spectacles va recommencer. Je suis à Baie-Comeau tout le mois de juillet pour le spectacle D’aventure et de culture. Également, à partir du mois d’août, je ferai des spectacles solos et en groupe. Je vais annoncer tout ça prochainement de manière plus officielle. J’ai bien hâte de reprendre la route et chanter pour mon public. »


Appréciation

Claudia Boisvert

Rédactrice en chef
claudia@mtlpresse.ca

Le joli bedon rond de Marion a posé un baume considérable sur mon cœur de maman, mais également sur mon passé d’enfant au bedon comme celui de Marion. La bienveillance, la justesse, mais aussi la vérité avec laquelle on dépeint la naïve méchanceté qu’on peut retrouver à l’enfance, ça rend la lecture si franche et douce à la fois. L’analogie avec les formes que l’on retrouve sur les différents corps; prendre le temps d’observer, puis de réaliser qu’au quotidien, nos apparences ne se ressemblent en rien, et c’est parfait ainsi. Une constatation nécessaire dès le plus bas des âges. Une lecture familiale que je recommande chaleureusement.


Notons que le troisième conte de cette écrivaine est disponible depuis le 23 février 2022. De notre côté, nous la remercions de nous avoir accordé de son temps et lui souhaitons la meilleure des chances pour sa prochaine tournée de spectacles !

Suivez Renee Wilkin pour ne rien manquer de son actualité!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s