Danse

DJAM la convention : un grand pas pour les danseurs du Québec

Samedi le 27 novembre 2021 fût un samedi hors du commun à Saint-Constant. La première édition de DJAM la convention, une idée d’Alex Francoeur, se tenait au Centre Municipal de ladite ville. De jeunes Québécois sont venus des quatre coins de la province pour assister à cette journée monumentale où cinq classes particulières allaient leur être enseignées par des professionnels de la danse.

C’est une opportunité en or qui s’est présenté aux 180 danseurs présents pour la convention. Leurs profs pour la journée? Le duo Alex et Alex, Kim Gingras, Mel Charlot, Julie et François ainsi que Jean-Marc Généreux!

Une surprise attendait également les participants : la chorégraphie qu’ils apprenaient avec Alex et Alex dans le cadre de leur classe, c’était sur la chanson On ira, nouveau single de William Cloutier… Eh oui, ils ont pu performer devant le grand gagnant de Star Académie qui s’était déplacé avec sa douce! Le chanteur a également offert une prestation sur laquelle le duo de danseurs chorégraphes s’est donné à cœur joie!

Où il y a de la vie, il y a de l’espoir

Heureusement, la danse au Québec prend davantage de place au sein du milieu culturel. Cependant, il reste encore énormément de travail à faire. DJAM la convention tombe à point! Des professionnels de renommée internationale qui partagent leur savoir avec la prochaine génération de danseurs, c’est un grand pas dans la bonne direction. Et quand on parle de « savoir », ce n’est pas uniquement pour les pas de danse; les classes vont au-delà des mouvements. Les participants sont invités à connecter avec eux-mêmes, à apprendre à se connaître puis à se faire confiance, à s’exprimer et s’affirmer… Une occasion inouïe pour permettre aux jeunes de s’épanouir dans ce qu’ils aiment, tout en bénéficiant des conseils de l’élite de la danse.

Je dois être honnête. À quelques reprises, j’ai dû me parler fort intérieurement pour ne pas laisser couler une larme (ou deux). Les yeux avaient tendance à vouloir valser dans l’eau lorsque la satisfaction et le bonheur apparaissaient dans le visage des jeunes qui se surpassaient. Ironiquement, les mots me manquent pour vous dire à quel point c’était beau, même touchant. Personnellement, tu ne veux pas me voir danser. Mais d’être là, parmi toutes ces personnes qui partagent une seule et même passion, j’avais l’impression que tout était possible. Et c’est à ce moment-là que je me suis dit que c’était mission accomplie pour DJAM. Si moi, anodine rédactrice, j’ai réussi à être enivrée par l’énergie et l’espoir qui régnaient sur place, imaginez les jeunes.

Une organisation surprenante

Un accueil chaleureux de la part de la famille et d’amis d’Alex Francoeur, des kiosques et services de certains commanditaires, des prix puis des cadeaux de présence; tout a été pensé! L’équipe de bénévole s’est dévouée à la tâche de façon remarquable pour rendre cette journée à la hauteur des attentes de tous, et c’était franchement réussi. Pour un événement qui a commencé à être préparé à l’été, c’était impressionnant de voir le résultat final à l’automne.

La convention DJAM, il faut la vivre pour la comprendre. C’est pourquoi je vous invite fortement à suivre l’organisation sur ses diverses plateformes, question de ne rien manquer pour l’édition 2022.

DJAM la convention

djamlaconvention@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s