Style de vie

La Biosphère enfin réouverte au public!

Le vendredi 13 août dernier avait lieu une soirée éphémère VIP à la Biosphère de Montréal. On nous y a présenté Utopia, un monde fascinant qui reflète un Montréal lointain sur la ligne du temps. Une métropole purifiée et améliorée.

À l’entrée : bruine purifiante, des écocitoyens d’Utopia dans leurs habits paysans puis un fond sonore positif et futuriste pour nous préparer aux expositions qui nous attendent. On remarque rapidement l’implication de MASSIVart, d’où l’expérience si artistique et immersive.

Mur végétal, jardin intérieur, toit vert et une expo présentant un Montréal avant-gardiste et écologique de 2067 : voilà ce qui a davantage attiré notre attention lors de notre passage. Sans oublier une salle où un écran 360 œuvre au centre de la pièce, au-dessus de nos têtes, faisant défiler numériquement les saisons au rythme d’un artiste violoncelliste incroyable, Justin Wright, qui joue là, droit devant nous.

Suite à la visite, direction le belvédère, où Tupi Collective assure de mettre l’ambiance derrière les tables tournantes. Cocktail en main, vue panoramique imprenable sur le fleuve Saint-Laurent puis sur le centre-ville, on se laisse facilement prendre au jeu sous le pop électro brésilien, un peu jazzy, qu’offre les DJs. Le moment idéal pour ouvrir la discussion sur toutes les informations environnementales que notre curieux cerveau vient d’emmagasiner.

Crédits photos : Claudia Boisvert/MTL PRESSE

Une réouverture nécessaire et pertinente

En avril 2021, ce dome géodésique a fait son entrée dans la grande famille d’Espace pour la vie (Biodôme, Jardin Botanique, Insectarium, Planétarium Rio Tinto Alcan). Fait intéressant : sur place, autour d’un verre, un employé nous explique que la structure appartenait jadis au Fédéral, puis est maintenant entre les mains de Montréal depuis quelques années. De là, la transition puis le jumelage aux autres emblèmes touristiques et muséals de la ville.

La biosphère étant le seul musée environnementale en Amérique du Nord, sa mission est d’une importance majeure. C’est pourquoi le budget fédéral, provincial et municipal prévoit consacrer 45 millions de dollars sur cinq ans, question d’assurer la survie de l’institution culturelle et scientifique. Par sa présence, puis ses dizaines d’expositions et installations artistiques, la biosphère ouvre au dialogue et à l’échange en ce qui attrait à la science, la culture, l’innovation sociale et environnementale. Si on ouvre notre esprit et qu’on laisse place à la curiosité, on s’instruira sur de grands enjeux environnementaux contemporains, tout en découvrant des solutions pour y faire face.

« La Biosphère est une institution importante qui permet de sensibiliser ses visiteurs et visiteuses à l’importance de protéger l’environnement et de lutter contre les changements climatiques. Sa mission, soutenue par les trois paliers de gouvernement, est directement liée aux enjeux environnementaux de l’heure. La réouverture du musée est une excellente nouvelle pour les Canadien.ne.s et les générations futures qui profiteront des expositions exceptionnelles offertes, visant à promouvoir une planète saine », a écrit l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique.

Du 13 au 15 août, l’entrée à la Biosphère sera gratuite, sur réservation. Cependant, il semble que les places soient complètes à ce moment-ci. Inscrivez-vous ici pour être notifié lorsque la billetterie ouvrira à nouveau.

espacepourlavie.ca/biosphere

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s