Musique

LaViolette : du folk rock jazzé francophone

Je suis retourné au Zaricot le temps d’un spectacle du jeune groupe LaViolette. Il y a tout plein de musique à découvrir à cet endroit, mais si vous ne voulez pas vous déplacer, vous pouvez toujours la découvrir sur mtlpresse.ca. C’est d’ailleurs le but de cet article. Nota Bene : Il y a une marche à l’entrée du Zaricot à laquelle il faut faire attention. Je dis ça, j’dis rien. 

LaViolette se produisait en spectacle samedi le 10 juillet dernier au Zaricot à Saint-Hyacinthe. C’était la quatrième représentation du groupe depuis la sortie de son album Exode en décembre 2020.  

Déjà à l’aise sur scène, LaViolette joue avec un plaisir apparent les meilleurs morceaux de son disque dont Ma Nuit, la magnifique pièce jazz aussi intitulée Exode et Samba De L’ennui. Le quatuor nous présente aussi cinq nouvelles chansons qui annoncent un prochain album plus dynamique que le premier. Les mesures sanitaires ne permettant pas encore de se lever et danser, la foule est demeurée bien réceptive, bien assise sur sa chaise.  

L’album Exode 

Exode, c’est un album de sept chansons, 28 minutes. C’est la chanteuse Violette Lapierre qui signe les textes et compose le cœur de la musique. Musique francophone folk, rock, jazz : cette périphrase réussie tant bien que mal à isoler le sème de LaViolette. Mais parce que vous aimez ça la synthèse, je vous résume leur musique en un mot : « délicat ».  C’est la délicatesse qui s’entend dans la voix aussi douce qu’une brise d’été de Violette. C’est aussi la délicatesse qui coule dans la température chaude de l’instrumental. C’est encore la délicatesse qui se lit dans les paroles coloriées par les nombreuses références à la nature.  

Si vous n’avez pas encore goûté à leur musique, commencez avec Samba De L’ennui. Une pièce qui se réveille dans une trompette à la chaleur orange foncé et une basse bien ronde, puis qui se poursuit dans une envie de danser malgré une tranquillité alarmante (câline Antho, c’est un article que t’écris, pas un poème). 

Pour la pièce plus jazz, va tout de suite à la chanson Exode. Ah que c’est beau! Je t’explique l’ambiance : c’est le morceau à mettre dans un rendez-vous « vin rouge et feu de foyer ». D’ailleurs, si quelqu’un est libre vendredi soir… Reste concentré Antho. 

Prochainement 

Le groupe sort un nouveau simple, Laisser tomber, sur les plateformes de musique le 13 août prochain. Pour ce qui est du second album, il n’y a pas de date posée sur la table ; les quatre artistes sont présentement à la recherche de financement pour le produire. 

Le 20 juillet prochain, LaViolette jouera gratuitement au parc Daniel-Johnson de Granby à 19h00. Y’a pas juste le zoo à visiter à Granby! 

À propos de LaViolette 

LaViolette, ce sont quatre jeunes de 22 à 26 ans qui se sont rencontrés au Cégep de Sherbrooke. Éthiène St-Amant, guitariste, explique comment le groupe s’est formé : « Le band a commencé quand Vio a fait un concert solo [au Cégep], puis moi j’suis allé la voir et j’ai dit “hey c’est vraiment bon tes tunes, on pourrait faire un projet avec ça !”. Puis, après ça, on a décidé d’ajouter un drummer et un bassiste. » Le batteur, c’est Anthony Hébert, et le bassiste, Gabriel Kerouac, qui célébrait son anniversaire ce soir-là. Bonne fête encore Gab!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s