Musique

À découvrir : La musique rêveuse de Gaspard Eden

Gaspard Eden se présentait vendredi dernier au bar Le Zaricot à Saint-Hyacinthe. Ce fut son troisième spectacle depuis la sortie de son premier album Soft Power en octobre 2020.  

Il ne faut pas se laisser distraire par le nombre modeste de spectateurs, l’artiste a du talent. La musique qu’il compose se veut rêveuse : elle flotte, se berce, transcende. Gaspard Eden crée plus par intuition que par logique, son instrumental explore le subconscient et fait resurgir à la surface des sentiments forts. 

L’auteur-compositeur-interprète originaire de Québec chante d’une belle voix douce, et l’adjectif n’est pas suffisant pour décrire la texture de ses cordes vocales qui laissent voler un air de tranquillité et de saudade. Accompagnée d’harmonies vocales, du synthétiseur, de la batterie puis de guitare et basse électriques, on obtient un univers très créatif. 

J’ai écouté son album en boucle dans les jours qui ont précédé la représentation, mais ce n’est que lorsque j’ai entendu Gaspard Eden sur scène que j’ai réellement découvert l’artiste. Il faut entendre les instruments dans toute leur puissance pour comprendre pleinement ce dont parle sa musique. 

Le musicien retournera en salle d’enregistrement vers la fin de l’été. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s