Musique

Critique d’album : My Lullaby – un nouveau tournant pour Jonathan Roy

Jonathan Roy sortait le 28 mai dernier son EP My Lullaby. C’est en s’autoproduisant pour la première fois qu’il lance cet album enregistré à Montréal, Vancouver et Los Angeles.

C’est un nouveau pas musical pour l’artiste qui veut se diriger vers un style plus personnel : il s’éloigne quelque peu du pop pour se rapprocher de l’alternatif. Du côté des paroles, il se montre fortement vulnérable dans ce projet qui se veut une introspection, touchant à des thèmes comme la détresse psychologique et les remises en question.

La chanson Keeping Me Alive est écrite avec la collaboration de Brian Howes et Jay Van Poederooyen. Marc Béland a aussi co-écrit 4 chansons de l’album.

« J’ai écrit cet EP dans une période assez difficile de ma vie, et ça m’a allumé; j’ai réalisé à quel point la musique me rend heureux. Je me suis demandé si je devais continuer ou arrêter. Il m’a fallu quitter ma zone de confort, acheter une camionnette (et vivre dedans) pour me retrouver. Mes chansons reflètent cela et aussi ce besoin que j’avais de me réénergiser. » – Jonathan Roy

| À LIRE ÉGALEMENT : Un nouveau vidéoclip pour Jonathan Roy

Critique

On commence avec Keeping Me Alive, pratiquement une copie-conforme d’un hit du groupe Imagine Dragons, Believer en particulier. C’est au niveau du rythme et des percussions que la ressemblance est la plus frappante. Tout de même, cette musique agressive accompagne bien le texte qui parle de résilience, de s’affirmer dans ses choix et du feu intérieur qui le « garde en vie ».

Prochain morceau, Lost, écrit au sujet d’un ami à Jonathan qu’il a aidé à entrer en cure de désintoxication. « Cette nuit s’est avérée être l’un des moments les plus importants et les plus marquants de nos deux vies », explique-t-il. Cette fois, l’air a des affinités avec certaines chansons du groupe Hedley, avec qui Brian Howes (nommé plus haut) a déjà collaboré. On retrouve un refrain percutant avec ce mixte de douleur et d’espoir qui saisit à chaque écoute.

On passe à la sixième pièce du EP, Walk out on Me. Elle débute en se donnant l’allure de la chanson au piano calme de l’album. Puis, une basse distortionnée dans un style un peu lo fi s’y ajoute, créant un mélange très intéressant. Probablement ma pièce préférée du EP.

Le dernier morceau semble n’être qu’une version plus lente de la première chanson de l’album… Ah, je viens de réaliser que c’est en fait la version acoustique de Keeping Me Alive. Mon erreur. Cela dit, cette version est bien meilleure que l’originale. D’abord, elle ne ressemble plus à une chanson de Imagine Dragons. Mais surtout, la chorale en arrière-plan rend à la musique un effet dramatique très puissant. D’ailleurs, vous pouvez retrouver sur YouTube le vidéoclip de cette version acoustique qui est aujourd’hui à 58 millions de visionnements (pas pire quand même!).

Bref, My Lullaby est un EP qui explore de belles sonorités musicales et où Jonathan Roy s’est lui-même exploré pour toucher à des sujets moins joyeux, mais qui parlent. C’est à écouter dans les moments de tristesse, de détresse ou de colère. Tu as l’embarras du choix. Bonne écoute!

My Lullaby est disponible sur toutes les plateformes d’écoute.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s