Musique

Céleste Lévis & Geneviève et Alain en plateau-double au Ministère

Hier soir à la salle Le Ministère avait lieu un concert en plateau-double avec Céleste Lévis et JOLY suivis du duo Geneviève et Alain. Une soirée teintée d’un folk acoustique très intimiste, guitare et piano seulement.

Les mesures sanitaires ont imposé l’atmosphère. Réduisant la capacité d’accueil, c’est moins d’une quarantaine de spectateurs qui ont eu droit à ce spectacle. C’est l’ambiance d’une grande famille venue se rejoindre autour de la musique qui se forme… avec des masques sur les visages.

Un concert intime

Ce début de retour à la vie normale ne nous permet pas seulement de retourner en public, il vient combler ce besoin de reconnecter avec l’autre. JOLY l’a d’ailleurs très bien compris. Il nous confie qu’il aime observer « comment la foule interagit avec la musique ». Pour lui, « c’est comme un échange, une conversation » qu’il a avec les spectateurs. Il y a déjà quelque chose de très intime dans une prestation musicale.

Cette interaction se poursuit entre les chansons. D’abord, Céleste Lévis et JOLY nous taquine en demandant s’ils ont le droit de jouer à Montréal même s’ils viennent de l’Ontario. Lui, jeans et chemise noirs ; elle, robe de la même couleur : des allures très montréalaises pour ces deux artistes qui chantent en français. Pour moi, ça passe!

Après l’entracte, Geneviève et Alain montent sur scène. Quand je les vois, je me dis : « Dingue, ils ont l’air tellement sympathiques ». Je sais, il ne faut pas se fier aux apparences, mais je ne me suis pas trompé. Geneviève, très expressive du visage, danse et sourit de manière bonasse. Alain, complice avec le public, utilise une feuille pour lire les paroles d’une chanson trop nouvelle pour lui. « Est-ce que ça se fait, ça, à Montréal ? » s’amuse-t-il avec l’auditoire. C’est bien correct, Alain!

C’est tellement intime que j’ai peur d’être repéré : « Qui est cet intrus ? Il ne fait pas partie des habitués ! », je m’imagine. Effectivement, je ne connais pas encore les deux duos lorsque je mets les pieds sur place. Cependant, après m’être laissé bercer par ces voix et ces guitares dans cette ambiance acoustique, je suis bel et bien devenu un fan.

| À LIRE ÉGALEMENT : [ENTREVUE] Geneviève et Alain : un troisième album en deux temps

À propos des artistes

Céleste Lévis a sorti au mois de mai Ça passera, un extrait de son prochain album annoncé pour l’automne 2021. Ce titre indie-pop indique une nouvelle direction musicale pour l’artiste à la voix exceptionnelle. Originaire de Timmins en Ontario, elle s’est rendue en 2013 à la demi-finale du Festival international de la chanson de Granby. En 2015, elle participe à La Voix et se rend à la demi-finale, avant de sortir son premier album Céleste la même année. Son accompagnateur et fiancé Marc-Antoine Joly, auteur-compositeur-interprète est lui aussi originaire de l’Ontario.

Geneviève et Alain ont dévoilé en mai les cinq premières chansons de leur album à venir cet automne. Vous pouvez les retrouver dans le EP J’attends sur toutes les plateformes de musique. Le duo lance son premier album On est les deux en 2016, ce qui leur vaut trois nominations au Gala Trille Or, le prix de la Chanson de l’année au concours Ma Première Place des Arts en 2017 et le prix Relève au Gala des Culturiades de Gatineau la même année.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s