Musique

[ENTREVUE] Wild Ouest : un duo country né grâce au confinement !

Wild Ouest ça vous dit quelque chose? Phil G. Smith et John Anthony Gagnon-Robinette (Kaïn) ont réuni leurs talents d’auteur-compositeur et de réalisateur multi-instrumentiste dans ce nouveau duo country. Leur premier album est sorti le 16 octobre dernier et on a eu la chance d’avoir une petite entrevue avec eux.

1. Vous venez de lancer votre duo Wild Ouest. Qu’est-ce qui vous a motivé à démarrer ce nouveau projet ?
Phil : « Au départ c’était une idée qui nous trottait dans la tête depuis l’été 2019. Mars 2020, l’obligation de rester confiné à la maison en voyant toutes nos dates de spectacles prévues à l’été 2020 se faire reporter une à une, ça a été l’étincelle qui nous a poussé à faire le move ! »
John : « Merci au confinement quand même ! En fait, Phil m’avait appelé il y a un an parce qu’il m’a entendu chanter sur une chanson de Kaïn « Cœur d’homme ». On s’était dit qu’il faudrait se faire un projet duo. Le genre de conversation qui se termine par « quand on aura le temps » . On s’est appelé en mars en se disant : « On a trouvé le temps ! ». »

2. Vous collaborez ensemble depuis un moment déjà comme John Anthony est le réalisateur et guitariste du projet solo de Phil. En quoi cette collaboration est différente pour vous deux ?
Phil : « Effectivement, John Anthony est mon complice musical depuis un bon moment déjà ! Pour Wild Ouest, on a vraiment décidé de tout faire en équipe, ensemble. Des premières idées de chansons, jusqu’en studio, à jouer tous les instruments, faire toutes les voix, jusqu’au mixage final de l’album, c’est en équipe que nous avons procédé ! Ça nous a permis d’explorer une nouvelle façon de juxtaposer nos voix, pratiquement toujours en harmonie, à l’américaine ! Disons qu’on s’est échangé pas mal de textos et de mémos vocaux avec des idées de chansons depuis le printemps. 😉 »
John : « Tout est différent ! Avant tout, les chansons sont composées en fonction de chanter à deux. Les mélodies des vocales sont faites pour avoir deux chanteurs « lead ». On a enregistré de façon à ressentir l’énergie d’un band live. Souvent, la batterie va répondre aux guitares et vice-versa. On a même enregistré les backs vocals ensemble dans la même pièce. Et surtout, on voulait un album de « trip de chums » qui se consomme en roadtrip ! »

3. Comment décririez-vous le son de Wild Ouest et qu’est-ce qui a inspiré ce nom ?
Phil et John : « Merci aux filles de l’Agence Ranch pour le brainstorm du nom avec nous !! On voulait un nom rassembleur qui nous représente, un peu à la cowboys du Québec, qui rappelle du même coup les histoires du far west. Le son de Wild Ouest s’est forgé en studio, en composant les chansons, autant dans les thèmes abordés, autant dans les harmonies, dans le son des guitares qui se mêlent au banjo dans un mix qui est plus lourd, avec beaucoup de drive. J’espère que le plaisir qu’on a eu à faire ça se ressent dans notre son. 🙂 »

4. Quelles sont vos influences musicales et comment celles-ci vous ont-elles inspiré pour ce EP ?
Phil : « Personnellement, j’ai grandi sur des textes de Cowboys Fringants, Vallières, Adamus et compagnie mêlés aux guitares et violons des Tim McGraw, Zac Brown Band, Eric Church, Florida Georgia Line… Si on essaie de s’imaginer un amalgame de tout ça, j’imagine que ça représente bien notre son via nos influences. J’aime penser qu’on arrive avec une sonorité de nouveau country moderne jusqu’ici peu vu au Québec en français. ET SI j’avais à parler pour John, d’après moi il y aurait le nom de ‘’Keithssssssss Urban’’ dans ses influences. 😉 »
John : « Keith Urban ! Hahaha ! En soulignant Eric Church (Le préféré de Phil), Florida Georgia Line, Brad Paisley Et surtout tout nos collègues francophones mentionnés par Phil ! »

5. Vous lancez un premier EP de 4 chansons, êtes-vous inspirés à en composer davantage ? À quoi peut-on s’attendre de Wild Ouest pour la suite ?
Phil : « Je serais prêt à parier un petit 20 piasses qu’en 2021 je vais peut-être passer une couple de semaines dans ma roulotte devant la maison de John pour composer et enregistrer quelques nouvelles tounes… À suivre. 😉 »
John : « D’après moi Phil va gagner un 20 piasses ! »

Le 12 novembre prochain, ils feront leur spectacle de lancement d’album sur la scène du Whitebox Play. Vous pouvez vous procurer des billets au whiteboxplay.com/spectacle/wild-ouest.

D’ici là, « Mille raisons de boire » est disponible sur toutes les plateformes numériques.

2 réflexions au sujet de “[ENTREVUE] Wild Ouest : un duo country né grâce au confinement !”

  1. Merci de nous tenir au courant de la culture qui bouge même en cette période de confinement! Je souhaite un retour fulgurant des activités prochainement. J`espère que nous savourerons tous les multiples spectacles « live » qui manquent en ce moment.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s