Musique

Une performance vraie et touchante pour Étienne Drapeau

Jeudi soir dernier, Étienne Drapeau performait en direct sur la plateforme WhiteBox Play. C’est avec La vie est faite pour s’aimer, parut plutôt cette année, que le chanteur a entamé la soirée. Comme deuxième pièce, il a enchaîné avec son succès de 2006, Je l’ai jamais dit à personne. Ça a bien donné le ton à la soirée et au spectacle, au cours du quel il a alterné entre de nouvelles compositions et quelques-uns de ses succès, tant connus du public.

Au travers de l’écran, on a pu voir un Étienne Drapeau serein, groundé et heureux de performer. Douceur, romance et plaisir étaient au rendez-vous. Un spectacle à l’image du chanteur, qu’on a initialement connu en 2004 lors de son passage à Star Académie, aux côtés de Véronique Claveau et Cornéliu Montano.

Submergé par l’émotion

La pièce Je serai là, qui paraîtra sur l’album Le pont en mars prochain, aborde la terrible maladie qu’est l’Alzheimer. Il s’agissait de la première fois qu’Étienne jouait cette pièce. Une histoire touchante et émouvante, racontée d’un fils à sa mère. « Si dans ta tête tout est si loin, je sais que ton cœur, lui, comprendra… » que l’on peut entendre au fil de la chanson. S’accompagnant seul au piano, l’émotion a submergé Étienne, qui a craqué et a pris le temps de vivre le moment. Je n’ai pu faire autrement qu’être touché par son interprétation et sa vérité, et verser quelques larmes à distance avec lui. « C’est moi ton fils, c’est moi ta fille… Mais tes yeux me disent que tu comprends pas. » Une chanson poignante, qui saura frayer son chemin jusqu’à des milliers de Québécois qui sont touché de près ou de loin par cette maladie. Étienne s’est excusé au public, d’avoir « magané » la chanson, et promet que les prochaines fois seront mieux. À mon avis, son interprétation était déjà parfaite. Oui, l’émotion était au rendez-vous, mais c’est justement ce qui fait la différence entre un simple chanteur et un réel interprète. Vivre la chanson, les paroles, et l’émotion, c’est franchement beau et tout à son honneur.

Question de reprendre sur lui, l’interprète de T’es ma femme, t’es la plus belle a ensuite interrompu la séquence prévue pour le spectacle, en se faisant plaisir spontanément avec Je l’aime à mourir, chantée à moitié en espagnole, à moitié en français. Un segment très rafraîchissant !

Multi-instrumentaliste, tout au long de la soirée, l’auteur-compositeur-interprète a alterné ses instruments pour s’accompagné à la guitare, au piano ainsi qu’à l’harmonica. Le musicien Pascal Vanasse était également sur scène pour performer avec le chanteur.

Un premier livre pour Étienne Drapeau

Une fois le spectacle terminé, Emmanuel Auger, qui signe la préface du premier livre d’Étienne, est monté sur scène pour rejoindre son bon ami des 20 dernières années. Ils ont discuté de positivisme, de bonheur et d’épreuves, pour présenter le livre Faire le choix du bonheur. Il s’agit d’un livre dans lequel Étienne partage ses trucs et ses conseils pour avoir le bonheur facile et être heureux.

Il y a longtemps que le chanteur souhaitait plonger dans l’écriture d’un livre. À la venue de la pandémie, il a refusé de sombrer dans le négatif lorsque tous ses concerts se sont vu être annulés. C’était enfin le moment d’écrire, puis de créer sa propre maison d’édition pour être son propre éditeur.

« Au début de la vingtaine, j’ai vu tous mes rêves et mon univers s’écrouler. Je vivais ce que je croyais être le plus grand échec de ma vie. J’ai ensuite découvert qu’il n’en tenait qu’à moi de faire le choix du bonheur. Désormais, je n’attends plus d’être heureux pour sourire… Je souris pour être heureux ! » – Étienne Drapeau

Procurez-vous votre copie dédicacée pour seulement 19,95$ directement sur le site internet d’Étienne Drapeau.

Découvrez la programmation complète de WhiteBox Play en cliquant ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s