Cinéma & TV

Ce qu’on a réellement pensé d’Escouade 99

Au cas où tu étais terré ces derniers mois et que tu n’as pas suivi le branle-bas de combat sur les réseaux sociaux entourant la sortie d’Escouade 99 sur le Club Illico, sache que cette série, il s’agit d’une adaptation québecoise de Brooklyn Nine-Nine, qui avant même sa sortie, n’a pas fait l’unanimité.

Plusieurs personnes, dont des acteurs de la version originale, ont dénoncé le casting québécois et la formule de la série. Le manque de diversité culturelle était une des reproches qui revenaient le plus souvent. Mais comme on n’est pas là pour repartir le débat, je te laisse rattraper ça sur Google plus tard. Passons aux choses sérieuses : qu’est-ce que j’ai réellement pensé de cette série qui a tant fait jaser ?

En résumé

Pour te mettre dans le bain et faire ça court, Escouade 99 est une série policière extrêmement loufoque. Le poste 99 est situé à Québec et met en lumière une escouade badass et qui ne se prend pas trop au sérieux. À l’escouade 99, on procède à des arrestations avec swag, on fait des courses de chaises de bureau, les meetings sont toujours interrompues par des stupidités (au grand désespoir du commandant), et un éternel esprit de camaraderie est présent. Que ce soit au travers du blog culinaire de Charles (Guy Jodoin), la poker face interminable du commandant (Widemir Normil), les airs de dure à cuire de Rosalie (Bianca Gervais) ou de la compétition malsaine entre Max et Fanny (Mickaël Gouin, Mylène Mackay), on s’attache profondément à l’escouade.

Public cible

Lancez-moi des pierres : je n’ai jamais regardé un seul épisode complet de Brooklyn Nine-Nine. Pourquoi? Manque de temps, manque d’intérêt, name it. Mais, Escouade 99, dès que les tournages ont été annoncés, j’étais curieuse, voir emballée. Assurément parce que la distribution est diversifiée, jeune et moins jeune, et ne met pas en vedette les mêmes acteurs qu’on retrouve présentement à chaque poste qu’on zap. Toutes des personnes de grand talent, qui méritent clairement leur place dans le casting. Il faut croire que j’étais le public cible du réalisateur, Patrick Huard : « J’ai fait cette série pour les millions de Québécois qui ne l’ont pas vue [la série originale] et qui ne la connaissent pas. Ceux qui l’ont déjà vue, je ne peux que les décevoir. » avoue-t-il en conférence de presse.

« C’est ben épais »

J’ai l’impression que la ligne directrice d’Escouade 99, ça été l’humour. Tout simplement. De la comédie insouciante, légère, purement québécoise. Autour de ça, ont gravité d’autres aspects, tels que la camaraderie, les relations entre collègues, l’homosexualité, l’acceptation, et j’en passe. Mais d’abord et avant tout, c’est le rire qui prime.

Ce serait de mentir si je disais avoir été conquise dès le premier épisode. Rapidement, je me suis surprise à me dire « c’est ben épais ». Puis finalement, un sourire s’est accroché à mes lèvres, d’épisode en épisode. C’est épais, certes, mais ô combien divertissant et léger. Avec 2020 qui fini pu de mal aller, une série qui nous permet de décrocher, mettre les neurones à off et penser à rien d’autre qu’au talent incroyable de Mickaël Gouin, c’est oui.

J’ose croire que de ne pas avoir vu Brooklyn Nine-Nine, ça aide à m’être fait une bonne impression d’Escouade 99. En aucun temps je n’étais dans la comparaison. J’ai tout simplement profiter d’une comédie parfaitement jouée par Mickaël Gouin, Mylène Mackay, Guy Jodoin, Bianca Gervais, Widemir Normil, Fayolle Jean Jr. et Léane Labrèche-Dor. Louis Champagne et Jean-Marc Dalphond font également partie de la distribution. Quelle ne fut pas la surprise également, de voir Olivier Martineau interprété un bref rôle peu apprécié, au sein du corps policier. Son personnage lui allait comme un gant, et c’était un réel plaisir de le voir à l’écran.

Où quand comment ?

Escoude 99 est disponible sur le Club Illico depuis le 17 septembre dernier. Je vous préviens, les 13 épisodes se dévorent rapidement !

Ah et… Bonne nouvelle pour ceux qui ont apprécié, tout comme moi, cette adaptation digne de chez-nous. La production serait apparemment en pourparlers pour une deuxième saison !

Avec le dialogue ouvert pour une suite, on peut dire que c’est mission accomplie pour Patrick Huard et son équipe, qui ont réalisé la première adaptation ever de la populaire série Brooklyn Nine-Nine !

Voyez la bande-annonce ici-bas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s