On bouquine

Découverte littéraire de l’été: En route vers nowhere

En résumé…

« Été 1996. Sara et Sébastien, dix ans, se rencontrent à la cantine du camping où ils passent leurs vacances. Une slush lime-framboise bleue et un gel de cerveau plus tard, une amitié naît. Plusieurs années après, en quatrième secondaire, ils se retrouvent par hasard à la même école et renouent avec leur complicité d’enfance.
Été 2007. Sara et Sébastien partent pour un road trip au volant de Lucette, une voiture délabrée qui ferait le bonheur d’un ferrailleur. Au cours des onze dernières années, leur relation d’amitié a flirté avec l’ambiguïté et les malentendus, au grand regret de leurs familles et de leurs amis, convaincus qu’ils sont faits l’un pour l’autre. En quête d’aventure, les deux jeunes adultes ignorent encore que bien des surprises les attendent au détour du chemin. 
En route vers nowhere est un roman d’amitié nourri aux poutines de casse-croûte et arrosé de café imbuvable de station-service. Une épopée romantique malgré les odeurs de bière tablette et de corps qui transpirent sous la canicule d’été. Une histoire du temps des compilations gravées sur CD et des cellulaires pas très intelligents.
»


Si toi aussi tu es tombé sous le charme de ce roman de Sophie Laurin durant l’été, on lui a parlé pour tout savoir concernant son inspiration, continue la lecture et tu auras des réponses!

Le roman En route vers nowhere est un roman qui se veut très léger à lire. C’est l’histoire de deux amies qui sont désormais rendues à l’Université à Montréal et on suit leur histoire. L’histoire se déroule au début des années 2000 et tout au long de la lecture, on peut ressentir la nostalgie de cette époque qui semble si près, mais si loin à la fois.

D’où vient l’inspiration à Sophie pour cette histoire?

En entrevue, Sophie nous a dit que l’histoire de Sarah était en très grande partie inspirée de sa propre vie. Tout au long du roman, des flashbacks du temps au secondaire se déroulent en parallèle avec la vie universitaire des personnages. Il est intéressant de noter que ces flashbacks proviennent de la vie de Sophie. Pendant quelques années, elle notait des éléments de sa vie qui lui semblaient intéressants pour alimenter le fil du livre qui était en préparation.

Primeur

En primeur, nous avons appris que Sophie en était présentement à la rédaction d’un deuxième livre. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un tome 2, celui-ci sera probablement très lié au premier livre qu’elle a publié. Aucun contrat avec une maison d’édition n’avait encore été signé, mais on se croise les doigts très fort pour avoir la chance de continuer à lire la magnifique plume de Sophie Laurin.

Si tu n’as toujours pas lu son livre, va vite te l’acheter en librairie avant que ça ferme à nouveau à cause de la deuxième vague et en plus, tu encouragerais une autrice d’ici! Si tu as déjà lu le livre, partage-nous tes impressions en commentaires!

Note : 4.5 sur 5.

En route vers nowhere est publié aux Éditions Hurtubise et est disponible au coût de 22,95$ au format papier, ou bien au format numérique pour 16,99$.
Tu peux te le procurer via leslibraires.ca.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s