Musique

Un nouveau vidéoclip touchant et inspirant pour SAMME!

Déjà un mois depuis que l’auteure-compositrice-interprète Samme a présenté le nouveau vidéoclip de sa chanson Ma vie est un silence au public. Plus de 45 000 vues ont été cumulés, si on compte les visionnements sur Facebook ainsi que YouTube. Cette chanson-là, c’est bien plus qu’une simple chanson… C’est une histoire. Son histoire. Son univers.

Ses parents avaient l’habitude de faire jouer de la musique à la maison, et son grand-papa est un grand chanteur d’opéra! Jusqu’ici, ça peut ressembler à l’histoire de plusieurs. Sauf que Samme est née de parents sourds. La musique qui jouait à la maison, c’était pour qu’ils puissent ressentir les vibrations. Autrement, c’était silencieux. Le seul air qu’on pouvait percevoir sous ce toit, c’était leurs cœurs qui battaient à l’unisson: à défaut d’avoir des sons, il y a eu énormément d’amour dans cette maison. « Le silence fait partie de ma vie et c’est magnifique. Nous avons toujours été dans l’amour. C’est tellement fort chez nous. » me mentionne-t-elle.

Bien qu’à la maison, il y avait de l’amour à profusion, à l’extérieur, ce n’était pas toujours le cas. « Vivre avec des parents sourds, pour moi, c’était normal. Je suis née dans un univers qui n’est pas comme les autres et ça je l’ai comprise assez tôt. » On le sait et c’est un secret pour personne, les enfants, parfois par manque de connaissance et d’empathie, c’est méchant. « Durant notre enfance, mon frère et moi avons connu de l’intimidation. Les enfants et adolescents s’amusaient à se moquer de ma mère et de nous. Ils nous voyaient comme des extraterrestres ou des singes, parce que nous faisions la langue des signes. » Malgré tout, Samme et son grand frère Jean-Philippe ont eu des amis extraordinaires, qui se sont bien adapté à leur dynamique familiale qui n’est pas commune pour bien des gens.

Fière ambassadrice de la Fondation des Sourds du Québec

Ce serait une bonne chose, d’ailleurs, que la langue des signes et la réalité des personnes malentendantes soient davantage mise de l’avant dans notre société. La LSQ (langue des signes québécoise) s’agit d’une façon de communiquer comme une autre. Elle est importante, comme le français parlé, sinon plus! « Ma langue maternelle est la langue des signes » souligne Samme. « La LSQ est une langue à part entière qui devrait prendre sa place effectivement dans notre société. Au Québec, nous sommes nombreux. On a une grande communauté sourde qui devrait être mit de l’avant. Beaucoup de gens ne connaissent pas cette langue, ne connaissent pas la réalité de ce que ces personnes vivent dans notre société. C’est une langue essentielle pour nous tous, je dis nous parce que je fais partie de cette communauté. J’ai grandi là-dedans. Avec ce qui se passe actuellement avec la COVID-19, imaginez une seule seconde toutes les personnes sourdes sans les interprètes en LSQ. Ils ne seraient même pas au courant de notre actualité. La langue des signes est une merveilleuse langue qui prend tout son sens dans la communication. Elle est selon moi encore méconnue. » D’ailleurs, sur le site internet de la LSQ, des cours de base sont offert gratuitement, et ce, en ligne, à distance. « Apprendre la base de cette langue peut tellement faire une différence. C’est-à-dire, faciliter la communication entre la culture entendante et la culture sourde ce qui peut être intéressant. » Samme tient à souligner également que pour ceux que ça intéresse, des cours sont offert au Cégep du Vieux-Montréal, dans le département de communication et études sourdes.

Après avoir eu une réunion avec la Fondation des Sourds du Québec pour discuter, entre autres, de son projet de vidéoclip pour Ma vie est un silence, les choses ont déboulés: « Ils m’ont accueilli à bras ouvert. C’est ainsi que je suis devenue l’ambassadrice de la Fondation des Sourds du Québec. Je crois qu’en tant qu’artiste, je suis la personne la mieux placée pour représenter les personnes sourdes. Si je peux apporter une différence dans leur vie, cela me fait un énorme plaisir. » mentionne-t-elle.

« On a un sixième sens »

Les dix premières secondes du vidéoclip sont possiblement mes préférées. Samme et sa famille se saluent. Ça commence dans le silence, c’est plein de douceur, c’est touchant et percutant à fois. Ces dix secondes de silence parlent énormément. « Je voulais recréer des scènes qui représentent bien notre famille. On s’accueille toujours de cette façon. On est toujours dans l’harmonie, dans le respect et dans le sens de la communication. On a un sixième sens. »

À travers les secondes
Seule à ma façon
L’amour est tout ce qui compte
Dans notre monde
Le reflet de ta voix
Même si tu n’entend pas
Je sais que tu le vois
Au fond de toi
Ma vie est un silence

Ma vie est un silence – Samme

Des parents fiers et beaucoup de soutien

« L’année passée à mon lancement de mon premier EP, j’ai commencé à présenter ma chanson Ma vie est un silence tout en racontant mon histoire brièvement en langue des signes. Je dois dire que la réaction de mes parents étaient belle à voir. Mon père filmait avec son cellulaire… C’est alors que j’ai chanté ma chanson en LSQ. Mes parents, les yeux pleins d’eau, étaient si fiers. Tout a commencé par ça. Donc, j’ai décidé cette année avec mon équipe de lancer pour troisième single Ma vie est un silence et de faire un vidéoclip. J’avais déjà consulté mes parents pour ce projet et ils étaient très emballés de le faire. Lorsqu’ils ont vu ma vidéo sur les réseaux sociaux, ils ont été tellement touché par tout mon désir de vouloir m’impliquer dans la communauté sourde. [..] Ils ont été la fois surpris et ému! »

Ça été mentionné en début d’article: le vidéoclip a dépassé les 45 000 visionnements. C’est fabuleux! Autant de vues, ça vient aussi avec son lot de réactions de la part du public. « Je ne m’attendais pas à avoir eu autant de partages et de beaux commentaires. Ça été une réaction forte! » Samme me mentionne également que plusieurs personnes ont fait des dons puis ont partagé sa vidéo dans certaines associations. Nombreuses ont été les félicitations! « Ils m’ont envoyé une dose d’amour incroyable. » Il faut dire aussi qu’à l’exception de Samme et son frère, tous les participants à la vidéo sont malentendants. « Il y a eu beaucoup de personnes sourdes qui m’ont avoué avoir été touchés droit au cœur. Je crois que cela leur a fait bien plaisir que j’appuie leur cause. J’ai pu également faire découvrir au grand public mon histoire, mais aussi la réalité des personnes sourdes ainsi que les CODA (children of deaf adult). » La Fondation des Sourds du Québec ainsi que L-Expression (une entreprise d’artistes sourds spécialisés en Chansigne) ont mis la main à la pâte pour mener à bien ce clip qui espérons-le, touchera un bon nombre de personnes.


Très fière de vous annoncer que Samme est en préparation d’un deuxième EP, qui devrait voir le jour à l’automne si tout se passe bien. On se croise les doigts pour que la situation actuelle s’adoucisse!


« J’invite également les gens à faire des dons à la Fondation des Sourds du Québec afin d’aider les personnes sourdes dans leur développement personnel, professionnel et social. Cela pourrait grandement les aider à obtenir des ressources, par exemple, pour l’intégration à l’emploi, pour des activités adaptées, pour des besoins personnels, pour obtenir une bourse d’étude, des matériaux scolaires etc. » – Samme

Faire un don, c’est aider la Fondation à améliorer des vies.
www.fondationdessourds.net


Voici le vidéoclip en question! Bon visionnement.

Suivez Samme sur Facebook
et dans ses projets!


Merci à Samme pour son temps et merci également à Mathieu Caron de Un Par Un Communications.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s