On bouquine

Ce qui se passe au congrès reste au congrès par Amélie Dubois

Ce qui se passe au congrès reste au congrès est le deuxième tome d’une trilogie écrite par Amélie Dubois. Il est précédé de Ce qui se passe au Mexique reste au Mexique et est suivit de près par Ce qui se passe à Cuba reste à Cuba.

Dans ce deuxième ouvrage, on suit toujours les traces de nos trois profs chouchous de Gatineau. Elles récidivent, mais cette fois, lors d’un congrès à Québec, portant sur l’éducation. Non mais… c’est juste un congrès de professeurs, que peut-il arriver de toute façon ? Ce n’est pas comme leur petit voyage au Mexique, qui a drôlement viré… C’est justement ça le problème : ces trois-là, ensemble, TOUT peut leur arriver !

Caroline vit encore et toujours un flirt impossible qui apporte son lot de conséquences, parce que rappelons-le, elle est en couple et a un petit garçon de 5 ans. Katia a toujours de… drôles d’expériences avec les hommes ! Et Vicky, incapable de trouver chaussure à son pied lors de ce congrès ! Comme si leur congrès sur l’éducation n’était pas suffisant, tout au long de ce tome, nos trois héroïnes s’immiscent dans tous les congrès qui ont lieu durant le même week-end que celui des profs. Entrer par effraction dans le congrès de la SAQ et boire gratos sur le bras de l’état (comme dirait Katia), faire la même chose au congrès des comptables et s’inventer elles-mêmes comptables pour Raymond Chabot à Victoriaville, s’incruster dans un congrès de Zumba en croyant qu’il s’agit d’un sport de matante et j’en passe.

Ce deuxième tome est rempli de personnages divertissants et colorés, tout autant que le premier livre ! Mes préférés sont définitivement : Alexis, le barman de l’hôtel qui fait de l’œil à Caroline, Ramon le concierge portoricain de ce même hôtel (qui lui, désire MARIER Caroline), sans oublier Jean aka le «nouneur» de Katia, le gars du 6e qui est beau comme un cœur, mais qui parle si mal… Sans oublier l’Obélix-Sumo-ami-de-Marc qui ne sent pas bon.

Elles sont maladroites, aventureuses, hilarantes, mais surtout, attachantes. Je le recommande, à tout bon adulte désireux de passer un bon moment, de se vider la tête et rire un bon coup !

Ce roman est paru en 2013 et est disponible au coût de 24.95$ dans toutes bonnes librairies. Vous pouvez aussi vous le procurer en ligne, par l’intermédiaire d’Archambault, par exemple.

Bonne lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s